Les néo-médias rap sur les réseaux sociaux

Pendant bien longtemps, et même encore un peu aujourd’hui, le rap a été une musique peu exposée, persécutée et mal vue par beaucoup.

Cela ne s’arrêtait pas qu’au rap d’ailleurs, mais allait jusqu’au hip-hop lui-même en général. Il était donc très difficile pour les acteurs de ce domaine de communiquer, de faire connaître leurs œuvres et de vivre de leur art.

Il n’y avait, par conséquent, pas tellement d’engouement autour de cette musique qu’est le rap. Ceci, d’autant plus que les médias traditionnels et les rappeurs ne faisaient pas une paire.

Il a fallu plusieurs années avant de voir naître les fondations d’un nouveau système où les radios spécialisées, une fois créées, faisaient la promotion des œuvres des rappeurs en les jouant.

Mais encore là, un problème se posait toujours, car pour pouvoir être joué à la radio, il fallait respecter un certain nombre de critères qui pénalisaient les artistes, dont les textes étaient trop crus ou dont le style était trop hardcore.

On se demande donc bien comment les choses ont pu changer, à telle enseigne qu’aujourd’hui, le rap est l’une des musiques les plus vendues au monde ou encore que les rappeurs français puissent parfois vendre plus de disques que ceux américains. Des questions auxquelles on ne saurait trouver réponse sans parler des néo-médias rap.

L’expansion des néo-médias rap et leur influence dans l’industrie musicale

L’expansion des néo-médias rap et leur influence dans l’industrie musicale

Face aux divers problèmes que rencontraient les acteurs du monde du rap, et plus précisément les rappeurs, il est important de saluer l’ingéniosité de quelques spécialistes de la communication qui ont su prendre les devants pour qu’on ait aujourd’hui ce qu’on appelle les médias rap ou encore néo-médias rap.

En effet, à un certain moment, on ne pouvait plus se cacher de la force de communication que représente internet. C’est donc grâce à l’arrivée et au développement d’internet que le rap a commencé à se construire sa propre communication, qui se manifeste principalement aujourd’hui par les néo-médias rap.

On a donc vite assisté à la création de plusieurs sites web spécialement dédiés à la promotion du rap et de ses acteurs. L’un des premiers en France, pour ne pas dire le premier, est bel et bien Booska-P.

Aujourd’hui, on a une multitude de néo-médias rap comme le média urbain Culturap, qui participent à la mise en lumière des rappeurs et de leurs œuvres. Le travail de ces nouveaux médias est de taille puisqu’ils mettent le rap à la portée des jeunes, qui sont les principaux utilisateurs d’internet et consommateurs de rap, mais aussi des plus vieux.

La présence des néo-médias rap sur les réseaux sociaux

La présence des néo-médias rap sur les réseaux sociaux

L’une des plus grandes forces des néo-medias rap, c’est évidemment leur présence qui se fait de plus en plus fréquente sur les réseaux sociaux. En effet, de plus en plus, les néo-médias rap ne se limitent plus seulement à la création d’un site web.

La plupart développent leur système de communication à une telle échelle qu’ils sont présents sur tous les réseaux sociaux les plus influents. L’avantage, c’est de créer une réelle proximité avec les lecteurs qui sont normalement tous présents sur les réseaux sociaux, et de constituer une forme d’intermédiation entre les artistes et leur public.

Grâce à des évènements initiés par beaucoup de ces néo-médias rap, comme les jeux, les battles, ou encore les interviews, où les rappeurs sont invités, les internautes ont la possibilité d’aller à la rencontre des rappeurs qu’ils écoutent au jour le jour, de mieux les connaître, ou même parfois de les rencontrer.

On comprend donc toute l’importance de ces médias, et le rôle qu’ils ont eu à jouer dans l’émancipation du rap et de la culture hip-hop.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.