Tout ce qu’il faut savoir sur les récupérateurs d’eau de pluie

L’eau de pluie est un élément que l’on a tendance à négliger ou en ignorer l’utilité. Et pourtant, on gagnerait tous à la récupérer et à l’utiliser pour diverses tâches. Mais comment y arriver ? En utilisant un récupérateur d’eau de pluie bien sûr. Dans cet article, nous allons vous dévoiler tout ce qu’il faut savoir sur les récupérateurs d’eau de pluie. Vous aurez ainsi toutes les informations pour choisir le modèle adapté à vos besoins.

Arrosage

Quel est l’intérêt de récupérer l’eau de pluie ?

Récupérer de l’eau de pluie est un geste à la fois écologique et économique. En effet, cela permet de réduire considérablement les consommations en eau.

Vous pouvez utiliser l’eau de pluie collectée pour arroser votre potager ou les plantes de votre jardin. À titre d’exemple, un jardinier en possession d’une surface cultivée de 200 m² peut économiser jusqu’à 200 € par an juste en arrosant sa plantation avec uniquement de l’eau de pluie.

Elle peut également servir à laver votre voiture. Il est par ailleurs intéressant de noter que 45 % de l’eau de pluie que l’on utilise n’a pas besoin d’être potable. Cette eau est douce, et peut être utilisée à plusieurs fins utiles.

Enfin, en installant un récupérateur d’eau de pluie sur votre toit, celui-ci sera capable de récupérer jusqu’à 90 % de l’eau. Ainsi, si un gros orage frappe votre région, votre récupérateur d’eau de pluie pourra vous récupérer une quantité d’eau suffisante pour limiter les risques d’inondation.

Comment installer un récupérateur d’eau de pluie ?

Les récupérateurs d’eau de pluie sont des dispositifs qui sont plutôt simples à installer. Si vous n’avez aucune idée sur comment vous y prendre pour mettre en place votre récupérateur eau de pluie Leclerc, alors notre petit guide vous sera bien utile.

  • D’abord, commencez par installer votre collecteur d’eau de pluie à côté d’une gouttière.
  • Ensuite, mettez une grille dans la gouttière. Cette grille officiera en tant que filtre, et retiendra donc les débris du toit.
  • Le filtre-décanteur sépare les impuretés de l’eau de pluie qui le traverse. Ces impuretés vont ensuite être évacuées vers le réseau d’assainissement pluvial. Pour cette raison, vous devez informer au préalable la mairie de votre intention d’installer un récupérateur d’eau de pluie sur votre toit.
  • Pensez à installer un trop plein sur votre cuve. Ce dispositif permet de refouler l’excès d’eau dans le réseau d’eau pluviale, dans le cas à où votre cuve viendrait à être pleine.
  • Il ne vous reste plus qu’à couvrir votre cuve. Ainsi, vous éviterez que des algues ne se forment à l’intérieur, et que des micro-organismes s’y prolifèrent. Ainsi, l’eau de pluie que vous récupérerez sera nettement plus propre.

Récupérateur d'eau de pluie

Quels critères considérer lors du choix de son récupérateur d’eau de pluie ?

Sur le marché, vous pourrez trouver plusieurs types de récupérateurs d’eau de pluie. Les deux types principaux sont les cuves d’eau pour les réservoirs de grande capacité, et les récupérateurs d’eau de pluie pour un usage résidentiel.

Il vous appartient donc de choisir celui qui correspond à votre usage. En sachant que le premier type est plus imposant et également beaucoup plus onéreux. Il ne serait donc pas rentable d’en faire l’acquisition pour un simple usage résidentiel.

D’autres critères doivent être pris en compte dans votre choix.

Le matériau

Un récupérateur en béton serait l’option idéale, puisqu’il est en mesure de stocker de l’eau potable. Le récupérateur en plastique est quant à lui plus adapté à du nettoyage.

La capacité

Il est essentiel que la capacité de la cuve soit adaptée à vos besoins. Le choix de votre cuve doit donc se faire en fonction de la fréquence de pluie dans votre région, et du type d’usage que vous comptez en faire.

Par exemple, pour arroser toute une plantation, il vous faudra une cuve de grande capacité. Les cuves les plus imposantes peuvent avoir une capacité atteignant les 10 000 litres.

La facilité d’installation

Une cuve en béton est certes recommandée pour avoir de l’eau potable. Mais vous devez tenir compte du fait que son installation nécessitera des travaux assez conséquents. Pour une installation plus aisée, le choix d’une cuve en polyéthylène serait mieux adapté.

Le prix

Comme vous avez pu vous en douter suite au critère précédent, un récupérateur d’eau de pluie en béton vous coûtera plus cher que tous les autres modèles. Non seulement le prix de la cuve est plus élevé, mais il faudra également prévoir dans votre budget le coût de son installation.

Récupérateur d'eau de pluie

Comment entretenir les récupérateurs d’eau de pluie ?

Pour que votre récupérateur d’eau de pluie ait une efficacité optimale, il est essentiel de l’entretenir comme il faut. Pour ce faire, vous devez le nettoyer une à deux fois par an. Cette opération peut être réalisée aussi bien avant qu’après l’hiver.

Pour nettoyer votre récupérateur d’eau de pluie correctement, vous devez commencer par évacuer l’eau à l’intérieur. Aidez-vous d’un jet puissant d’eau si cela s’avère nécessaire, car il est essentiel que la cuve soit entièrement vidée.

Le gel est un des phénomènes qui pourraient nuire au bon fonctionnement de votre récupérateur d’eau de pluie. Afin d’éviter ce gel, vous devez hiverner votre récupérateur. Pour ce faire, videz entièrement la cuve, puis fermez le collecteur, et laissez les vannes ouvertes.

Enfin, vous devez veiller à ce qu’il n’y ait pas de surplus d’eau pluviale. Cela arrive souvent dans les régions à fortes précipitations, notamment lorsque la cuve est de faible capacité. Ainsi, pour éviter ce surplus, vous devez fixer un système d’évacuation.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.