Prothésie ongulaire : comment se former ?

La manucure des ongles figure parmi les soins de beauté mais surtout un soin d’hygiène des ongles. La pose de faux ongles, des gels UV à ongles et la pose des prothèses ongulaires sont les soins les plus pratiqués. Cependant, le métier de soin dont la prothésie ongulaire demande impérativement la maîtrise de différents savoirs et techniques spécifiques liés au soin de l’ongle. Vous êtes à la recherche des informations sur les prothèses des ongles et comment se former en la matière ? Les prochains paragraphes seront une sorte de guide.

La prothésie ongulaire

L’ongle naturel est de nature semi-transparent. Sa forme varie d’une personne à une autre. Il peut avoir une forme arrondie ou rectangulaire. En étant en bonne santé, l’ongle a, généralement, une couleur rosée.

A un certain moment, il arrive à l’ongle d’être atteint par différentes affections et des problèmes de santé entrainant le manque d’esthétique. Parmi ces soucis figurent les ongles dédoublés, les ongles mous et fragiles, les ongles rongés et les ongles arrachés. Le plus pratique en cas d’urgence, c’est de se soigner avec des produits adéquats en pharmacie.

Pour remédier à ces soucis, la prothésie ongulaire figure parmi les solutions efficaces. Les prothèses peuvent se présenter sous différentes formes, à savoir les prothèses de décoration et les faux ongles. Pour un rendu de qualité, la pose de ces derniers demande l’intervention d’un spécialiste : le prothésiste ongulaire.

Le métier de prothésiste ongulaire

Le prothésiste ongulaire est le spécialiste qui se charge d’embellir et de sublimer l’ongle malade ou atteint de diverses affections. Il a pour rôle de réaliser un diagnostic sur l’ongle à traiter puis conseiller son client sur les soins et produits adaptés à celui-ci.

D’une manière générale, le prothésiste ongulaire peut travailler pour son compte en créant sa propre petite entreprise. Le cas échéant, il peut exercer sa fonction dans un institut de beauté spécialisé, dans les salons de coiffures, de soins ou encore dans les centres de spas. A l’heure actuelle, il est également possible de travailler en freelance dans ce domaine. Dans ce cas, il proposera directement ses services auprès de ses clients qui peuvent être des particuliers comme des professionnels.

La durée de travail varie en fonction de l’établissement dans lequel il travaille. Quant à la rémunération, elle varie entre le SMIC et 1500 euros le mois.

Les qualités et les compétences nécessaires

Pour devenir prothésiste ongulaire, des qualités et compétences sont à disposer.

Un prothésiste ongulaire est en contact permanent avec des clients. Ainsi, le sens du contact, le sens commercial et l’excellente présentation sont les trois points essentiels à ne pas manquer.

Comme il s’agit d’un travail exigeant une finition esthétique et de haute précision, l’habilité manuelle est indispensable. La patience et la délicatesse sont aussi des points forts à ne pas négliger.

De nos jours, nous vivons dans un monde où on ne cesse d’évoluer. De ce fait, la créativité est demandée pour pouvoir suivre des modes et les dernières tendances. Sans oublier la capacité d’apporter de l’innovation dans le travail.

Comme dans tout autre emploi, il ne faut pas oublier qu’il est également demandé à un prothésiste ongulaire le professionnalisme et la rigueur. Le respect des règles d’hygiène est strictement obligatoire. Il en est de même pour l’observation de certains règlements.

La formation pour devenir prothésiste ongulaire

On ne devient pas spécialiste et professionnel au hasard. Une formation de prothésiste ongulaire est indispensable. Cependant, l’accès à cette profession ne demande pas un diplôme reconnu par l’Etat. Pour ceux qui souhaitent approfondir et travailler dans le domaine de l’esthétisme, soin au corps et beauté des mains, le CAP esthétique est exigé.

Aujourd’hui, un grand nombre de formations est proposé allant de quelques jours à des mois. Elles peuvent être des formations par alternance ou par correspondance. Il est important de rappeler que la plupart des prothésistes ongulaires sont des personnes polyvalentes (capables de réaliser des maquillages, des coiffages ou encore pratiquer des soins…), il est vivement conseillé de passer le Bac professionnel et le BTS spécialisés dans ce domaine.

Avec l’avancée de la technologie, sachez qu’il est désormais possible de se former en ligne pour devenir prothésiste ongulaire. Suivez vos cours depuis votre domicile en accédant aux différentes vidéos tutoriels, aux exercices variés qui vous permettent de faire des pratiques. Généralement, des corrections personnalisées sont fournies avec les exercices.

Pour ce qui en est du prix, il varie entre 300 euros et 4000 euros.

Avant de se lancer dans la formation pour devenir prothésiste ongulaire, il est recommandé de bien se renseigner sur la fiabilité de l’établissement de formation. C’est à dire se renseigner sur son numéro d’agrément, la durée de la formation, les fournitures nécessaires ainsi que coût de la formation proposée.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.