Comment décoder les pleurs de votre nourrisson ?

Pour communiquer ce qu’il ressent, bébé pleure. Ce n’est pas toujours facile de comprendre la raison de ses sanglots surtout si vous vivez cette expérience pour la première fois. En effet, même les parents doux et compréhensifs peuvent se sentir parfois impuissants face aux crises de petit ange. Heureusement, il est parfaitement possible de décoder les pleurs de votre tout petit. En effet, jusqu’à ce qu’il arrive à parler, le nouveau-né va moduler ses cris afin de transmettre un message précis. Alors que veut-il dire ? Voici quelques conseils pour réussir à calmer les pleurs de votre nourrisson.

Les différents types de sanglot chez bébé

En général, un bébé pleure lorsqu’il a faim. Comme une horloge qui sonne, il sanglote à intervalle régulier lorsque l’effet de satiété disparait. Parfois, la tonalité peut monter et descendre. S’il n’est pas encore satisfait de la tétée, il continue souvent à crier et les pleurs deviennent très insistants, aigus, mais courts. Ce n’est qu’une fois que vous placez votre sein dans sa bouche qu’il s’arrêtera.

Souvent, bébé se sent fatiguer à chaque fin d’après-midi. Alors il commence par bailler. Il se frotte les yeux, se plaint et la crise commence. Pour le calmer, il suffit de le bercer ou de lui donner la tétée. Cette proximité le pousse doucement dans les bras de Morphée.

decoder bebe faim pleure

Sachez qu’un nouveau-né aime être dorloté. Il adore être dans les bras de ses parents et être câliné. Le réconfort est particulièrement important pour le développement émotionnel du petit. C’est de cette manière que le lien d’attachement et la relation de confiance se tissent. Certains nourrissons ont juste besoin de se contact physique pour réussir à dormir ou à se calmer. Pour reconnaître cette situation, essayez de le poser dans son berceau et de lui donner quelques choses pour l’occuper. S’il commence à pleurer, cela veut dire qu’il réclame votre attention.

Souvent, les sanglots inexplicables, très insistants et répétitifs peuvent être liés à un problème de santé. Par exemple, si bébé pleure juste après la tétée et qu’il se tortille, c’est qu’il souffre d’inconfort gastrique. Pour le soulager, massez doucement son ventre avec de l’huile de coco. Tenez-le dans vos bras et bercez-le. Dans le cas où ses larmes ne cessent pas, même avec les moyens habituels, appelez immédiatement votre pédiatre.

Combien de temps bébé peut sangloter ?

Reconnaître les pleurs de bébé n’est pas simple. Il est particulièrement difficile de distinguer les sanglots causés par la peur, par une crise de colère ou par un malaise. Néanmoins, selon l’observation des chercheurs, les sanglots d’un nourrisson sont plus importants lorsqu’il ressent de la douleur. C’est lors des trois premiers mois que les réactions émotionnelles sont très intenses. Votre petit bout ressent de l’angoisse à la tombée de la nuit, mais il peut avoir aussi des coliques. A la longue, vous finirez par identifier les différents types de pleurs. Prenez son mal en patience !

duree bebe pleure

La durée des sanglots varie d’un enfant à un autre. Il dépend également de l’âge. Un bébé d’un mois pleure très souvent. Dans la journée, ses crises peuvent durer pendant trois heures. Heureusement, dès qu’il atteint les 6 mois, il pleure trois fois moins, c’est-à-dire une heure par jour. L’expérience menée par Dr Terry Brazelton, pédiatre américain et professeur émérite à l’Université de Harvard, sur des enfants de 15 jours à 2 mois a pu confirmer qu’un bébé pleure en moyenne deux heures par jour.

Astuces pour calmer un bébé qui pleure

Le premier réflexe à adopter lorsque votre tout petit commence à pleurer est d’identifier la raison. Il peut avoir faim, chaud, froid, mais aussi être souillé ou alors, il veut seulement être dans vos bras. De cette manière, vous pourrez l’apaiser rapidement.

Si par malheur, il continue à larmoyer, il existe toujours les solutions de secours comme le porter dans une écharpe, faire une petite balade en poussette ou en voiture. Vous pouvez aussi essayer de le mettre devant le miroir ou retenir son attention devant quelque chose qui génère de la lumière ou des graphismes.

Une fois qu’il est un peu plus grand, vous pouvez aussi le distraire en lui donnant un bon goûter, après l’avoir confortablement installé sur sa chaise haute. Rendez-vous sur www.machaisehautebebe.com pour trouver le modèle de chaise haute bébé le plus adapté à votre petit bout de chou.

bebe pleure poucette

Les distractions sonores du  quotidien comme passer l’aspirateur ou le bruit de l’eau qui coule du robinet peuvent aussi apaiser un bébé angoissé. Sinon, vous pouvez toujours chanter des chansonnettes tout en le berçant tout doucement.

Certains bébés veulent juste une tétine pour se calmer. Ce besoin de succion non nutritive libère des endorphines et permet d’apaiser ses pleurs. Vous pouvez aussi lui proposer son pouce à condition que ses ongles soient courts et bien propres.

Le bain est une autre alternative. En contact avec l’eau, bébé retrouve toutes les sensations in utero c’est-à-dire dans le liquide amniotique. Vous pouvez l’accompagner, mais faites attention à ce qu’il ne prenne pas froid. Cette méthode est efficace pour calmer les bébés de moins de 3 mois.

Enfin pour apaiser ses pleurs, vous pouvez toujours le passer à son père ou à sa grand-mère. Ils peuvent faire des miracles. Cela vous permettra de vous reposer un peu, car des fois, les crises de larme du nourrisson sont assez stressantes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.