Bien choisir son emprunt immobilier : zoom sur les différents types de prêts

L’immobilier est un secteur très rentable économiquement. Cependant, l’acquisition de tout bien immobilier nécessite un fort investissement. Il est donc nécessaire de souscrire un prêt immobilier pour se faciliter la vie. Dans cette optique, cet article vous présente les différents types de prêts et des conseils pour faire un meilleur choix.

L’épargne logement

Un prêt bancaire

 

L’épargne-logement est le premier réflexe de tous les acheteurs prévoyants. Il s’agit d’utiliser les diverses possibilités offertes par cet emprunt immobilier qu’ils ont économisé durant des années. Le taux du prêt étant très faible, il constitue un bon livret d’épargne. Cependant, quand il s’agit des plans, le taux du prêt dépend de leur date d’ouverture. En raison actuellement de leur faible niveau de taux, les Plans épargne-logement ne sont pas toujours en compétition avec les prêts libres du marché.

Les prêts à taux fixe

Les prêts à taux fixe sont les moins pratiqués en France sûrement à cause de leur grande simplicité. Ceci est dû au fait que tout est fixé d’avance : le taux, la durée du remboursement ainsi que le montant des échéances. Ils vous offrent une bonne visibilité. Vous pouvez non seulement avoir une idée fixe de ce dans quoi vous vous engagez, mais aussi l’évaluation des offres des diverses banque. Ceci est possible en comparant le « taux effectif global » qui prend également en considération tous les frais annexes.

Cependant, les taux sont plus élevés comparativement à ceux des prêts à taux variables. En vous rendant sur le site https://pret911.com/, vous pourrez bénéficier d’un prêt à un bon taux.

Les prêts à taux variable

Ce sont les types de prêts qui sont assez simples en apparence. Le taux du prêt varie en fonction des taux du marché. Cependant dans la pratique, le taux du prêt est souvent indexé sur le taux de l’argent au sein de la zone euro. Les établissements financiers ajoutent à cela une marge de 1 % à 3 %.

La traduction de ces variations dépend du type de contrat. Les prêts à échéances fixes ont des répercussions sur l’évolution du taux au cours de la durée de remboursement. Le coût total du prêt peut être revu à la hausse ou à la baisse. La mensualité demeure constante, ce qui permet une meilleure visibilité à l’emprunteur. Cependant, c’est une formule qui coûte plus cher que les prêts à taux variables classiques.

À l’opposé de la quasi-totalité des établissements, c’est le taux du prêt révisé qui est plafonné dans ce cas-ci. Ce qui fait que le taux variable et le montant des remboursements sont évolutifs au sein d’un tunnel. Cette formule est idéale au cas où le taux plafond est légèrement supérieur au taux fixe en vigueur lors de la souscription. Elle permet à l’emprunteur de bénéficier d’une baisse future des taux du marché. Ainsi, ce dernier pourra facilement demander un prêt pour financer les projets de sa progéniture.

De même, il existe des prêts à taux variable sans le moindre plafonnement. Les taux les plus faibles du marché sont affichés. Cependant, il y a un risque qui est proportionnel aux attentes de gain de l’emprunteur. Cette formule est idéale pour les emprunts de courte durée (inférieure à 5 ou 6 ans). Vous devez aussi privilégier les contrats autorisant des remboursements anticipés dépourvus de pénalité. Prévoyez de même la transformation du prêt à taux variable en celui à taux fixe afin de pouvoir vite solder vos dettes en cas de hausse importante.

Les prêts « in fine »

Pour ce type de prêt, l’emprunteur rembourse chaque mois une somme fixe. Cette somme est constituée de capital et diminue au fil des années. Ils sont destinés aux investisseurs locatifs qui ne paient que les intérêts durant toute la durée du prêt et ne remboursent le capital qu’à la fin.

L’emprunteur paie donc plus d’intérêts que l’emprunteur classique. L’avantage de cette technique est qu’elle réduit le montant des échéances et l’emprunteur ne rembourse le montant initial qu’après la valorisation du bien. Vous pourrez donc facilement financer des activités en couple.

Comment bien choisir son prêt ?

Signature contrat de prêt

Le choix d’un prêt immobilier n’est pas si simple, car plusieurs critères sont à prendre en compte. Alors pour opter pour un meilleur choix de prêt immobilier, vous devez procéder comme suit :

  • Le choix du bon taux
  • La vérification du Taux Effectif Global (TEG)
  • L’optimisation des mensualités
  • La souscription à une assurance emprunteur
  • La comparaison des crédits immobiliers

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.