Quelle est la différence entre modélisme et maquettisme ?

Depuis quelques années déjà, le marché du modélisme explose. Ce sont des milliers d’engins miniatures qui sont vendus chaque année dans le monde, attirant petits et grands dans l’aventure. Mais connaissez-vous la différence entre modélisme et maquettisme ? On parle souvent de maquettes, à tort, lorsque l’on souhaite signifier un modèle. Découvrez ce qui peut les distinguer et comment les deux sont liés dans la suite de cet article !

Qu’est-ce que le maquettisme ?

Le maquettisme est l’action de reproduire un objet à l’identique en modèle réduit. Il s’agit de l’aspect réduit d’un objet donné. Le fabricant ne se souciera que de son aspect extérieur qui doit être en tout point identique au modèle à reproduire. En outre, le maquettisme désigne l’activité globale consistant à reproduire un objet avec une plus petite taille. 

L’achat de maquettes en ligne est de plus en prisé par les collectionneurs ou simples aficionados de l’activité. On peut trouver des maquettes de tout type d’objets : des tanks, en passant par les camions, voitures, hélicoptères, motos, maquettes de films… 

Qu’est-ce que le modélisme ?

Commençons par clarifier un point important. Le modélisme est une branche du maquettisme. Les deux sont donc étroitement liés, car l’un découle de l’autre. Effectivement, le modélisme consiste en la reproduction d’un véhicule (voiture, camion, avion, bateau…) dans le but d’en obtenir un objet miniature capable de se mouvoir par radiocommande. Par conséquent, le fabricant s’arrête à la fois sur l’aspect extérieur et intérieur du modèle. En plus de l’aspect, il doit également faire en sorte de reproduire les fonctionnalités de l’objet. Il existe différents types de modélismes. En voici quelques exemples : 

  • L’aéromodélisme : il consiste en la reproduction d’avions, qu’il s’agisse de modèles en kit ou construits de toutes pièces.
  • Le modélisme automobile : il s’agit de la reproduction de véhicules routiers.
  • Le modélisme ferroviaire : il s’agit bien souvent d’un mixe entre modélisme et maquettisme : le train est en mouvance, il est donc issu du modélisme, mais l’environnement statique (personnages, autres véhicules…) relève du maquettisme.

En définitive, le maquettisme et le modélisme pourraient tout à fait figurer dans la catégorie des arts, compte tenu du talent qu’il faut au fabricant pour arriver à ses fins.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.